Vous êtes ici : > Accueil > Elections présidentielles 2012. La FNATH interpelle les candidats autour de 7 « règles d’or » et leur demande de s’engager pour les victimes du travail.

Elections présidentielles 2012. La FNATH interpelle les candidats autour de 7 « règles d’or » et leur demande de s’engager pour les victimes du travail.

07/02/2012 15:57 par Admin Admin

La FNATH vient d’envoyer à l’ensemble des candidats un document présentant les 7 « règles d’or » sur lesquelles elle souhaite les interpeller. Le prochain quinquennat sera marqué par la crise économique et sociale qui va frapper de plein fouet les accidentés de la vie, qui refusent d’être sacrifiés sur l’autel des plans de rigueur successifs.

Télécharger le document

Les 7 règles d’or de la FNATH

La FNATH a adressé à l’ensemble des candidats les 7 questions (ou règles d’or) qu’elle souhaite voir aborder lors de cette campagne électorale :
  1. - favoriser l’accès à des soins de qualité pour tous, alors que les inégalités sociales, territoriales et financières de santé s’aggravent ;
  2. - lutter contre la désinsertion professionnelle, alors que tous les ans, plus de 120.000 personnes sont licenciées pour inaptitude ;
  3. - garantir des revenus de remplacement décents pour tous, alors que les indemnités journalières sont la cible d’attaques récurrentes ;
  4. - reconnaître enfin la pénibilité au travail, alors que sont actuellement exclues les personnes ayant une espérance de vie réduite en raison de leur travail ;
  5. - accompagner véritablement les personnes en perte d’autonomie, alors que, cette réforme majeure a été maintes fois annoncée et maintes fois repoussée ;
  6. - donner les moyens d’une société accessible aux personnes handicapées, alors que la loi impose une mise en accessibilité pour 2015, soit dans 3 ans !
Une priorité : l’indemnisation des victimes du travail
La 7e règle d’or concerne une thématique jugée prioritaire par la FNATH pour le prochain quinquennat, mais absente du débat politique. Les candidats ne peuvent plus rester silencieux face à une indemnisation au rabais pour les victimes du travail.

La FNATH a adressé aux candidats une carte personnalisée en leur demandant de la signer, afin de marquer leur engagement en faveur de l’adoption d’une loi juste pour améliorer l’indemnisation des victimes du travail, dont le régime reste globalement inchangé depuis plus d’un siècle (1898), malgré de multiples rapports (notamment de la cour des comptes) et une décision du conseil constitutionnel.

Des réponses rendues publiques
La FNATH n’attend ni promesses, ni stratégies de communication mais des réponses concrètes à la dégradation des conditions de vie et de travail des personnes qu’elle représente. Elle rendra ainsi publiques les réponses des candidats, auprès de ses adhérents, principalement issus du monde ouvrier et agricole (électorat particulièrement courtisé…), mais aussi au-delà, afin de faire connaître, sur des thématiques souvent ignorées, la position des différents candidats.

Partager

Les commentaires sont fermés.

Réalisé avec © Franceasso.org