Vous êtes ici : > Accueil > Des députés et des sénateurs solidaires des victimes de l'amiante condamnées à rembourser leurs indemnités

Des députés et des sénateurs solidaires des victimes de l'amiante condamnées à rembourser leurs indemnités

26/01/2012 13:48 par Admin Admin

Le 17 janvier une rencontre a eu lieu à l’Assemblée nationale entre une délégation de l’Andeva et de la Fnath et des parlementaires de divers groupes politiques. Étaient présents des députés membres du groupe d’études sur l’amiante, dont la présidence est assurée par Christian Hutin après le décès de Patrick Roy, ainsi que des sénateurs qui ont annoncé qu’une demande avait été déposée en vue de la création d’un groupe amiante au Sénat.

L’Andeva et la Fnath ont informé les parlementaires sur la situation douloureuse dans laquelle se trouvent des victimes de l’amiante auxquelles la Cour d’appel de Douai demande de rembourser les indemnités qu’elle leur avait elle-même accordées il y a quatre ans, alors qu’elles n’ont plus les moyens financiers de le faire.

Le 27 octobre, 17 victimes ont déjà été condamnées par cette Cour d’appel de Douai à rembourser des sommes allant de quelques milliers d’euros à 28 000 euros. Le 19 janvier, 10 nouveaux dossiers seront examinés à Douai avec de nouvelles demandes de remboursement.

L’Andeva et la Fnath ont indiqué qu’elles avaient écrit à Xavier Bertrand en soulignant la contradiction entre les propos qui se voulaient rassurants du ministre à l’Assemblée et le fait que la direction du Fiva persiste dans cette stratégie délibérée d’attaque contre les victimes de l’amiante.

Les parlementaires présents ont manifesté leur émotion face à cette situation profondément injuste. Ils ont annoncé qu’un texte serait proposé à la signature de députés et sénateurs de tous les groupes parlementaires pour demander au gouvernement de renoncer aux demandes de remboursement pour les premières victimes concernées et de faire en sorte que direction du Fiva ne place pas dans la même situation plusieurs centaines de nouvelles victimes et de familles déjà éprouvées par la maladie et le deuil.

La Fnath et l’Andeva appellent à un rassemblement devant le Palais de Justice de Douai le 19 janvier à 13 heures, à l’occasion de l’audience prévue.


Partager

Les commentaires sont fermés.

Réalisé avec © Franceasso.org